Mohamed Ali Eltaher
 

Biographie

>

Page 65

ANNEXE 1

LA DÉCLARATION DE BALFOUR

La “Déclaration de Balfour” du 2 novembre 1917 tel qu’elle est connue, est en effet une lettre adressée par Arthur James Balfour, le Secrétaire d’état Britannique, agissant au nom de son gouvernement, à Lord Walter Rothschild, un activiste sioniste et leader de la communauté juive en Grande Bretagne. L’ébauche originale de la lettre avait été rédigée par la Fédération sioniste juive.

Tel que le Premier ministre Lloyd George, Balfour était un fondamentaliste chrétien qui croyait que le retour du peuple juif vers Sion, c’est-à-dire vers la “Terre Promise”, signalerait la deuxième venue du Messie. Juste d’avoir l’idée qu’il pourra jouer un rôle dans cette entreprise d’ordre divin était suffisant pour que Balfour s’embarque dans une croisade politique pour aider à la mettre en exécution. En tant que fondamentaliste chrétien, sa motivation tournait autour du fait que le retour du Messie sur la terre, enclencherait le processus de conversion de tous les Juifs au Christianisme. Balfour ne savait pas que l’idée d’un deuxième retour du Messie ne correspondait à rien pour les Juifs, car selon la tradition juive, le Messie attendu n’a pas encore existé. D’autre part, les Juifs ne se trouvaient certainement pas intéressés au retour d’un Messie qui les forcerait de se faire convertir au christianisme.

Traduction de la lettre de Lord Rothschild

Cher Lord Rothschild,

J’ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie à l’adresse des aspirations sionistes juives, déclaration soumise au cabinet et approuvée par lui.

Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des communautés non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.

Arthur James Balfour

Cette lettre d’apparence anodine a pris une entreprise plutôt privée d’un groupe sioniste juif cherchant à s’octroyer un Foyer National pour les juifs, en une politique officielle du gouvernement britannique. C’est-à-dire que ce gouvernement s’est engagé à utiliser toute sa force et son pouvoir pour réaliser ce projet. Cependant la promesse que les Britanniques se sont engagés à mettre en exécution n’était pas à propos d’offrir une parcelle de terre de leur pays, mais prendre possession de la patrie de quelqu’un d’autre, à savoir celle de la nation palestinienne millénaire, qui, selon le texte de la lettre, s’est vue réduite d'une majorité écrasante de la population autochtone, en simple “communautés non juives existant en Palestine”!


Pour en lire plus sur la Déclaration de Balfour, ainsi que sur d’autres faits historiques reliés à cette question, veuillez consulter les œuvres suivantes:

- “A Peace to End All Peace” by David Fromkin, Henry Holt publishers, New York 1989
- “Paris 1919” by Margaret Macmillan, Random House publishers, New York 2000
- “Trial and Error: The Autobiography of Chaim Weizman”, Harper, New York 1949

Page précédente
Page suivante
 
© 2017 Eltaher.org | Contact