Mohamed Ali Eltaher
 

Biographie

>

Page 60

PUBLICATIONS D’ELTAHER

Jusqu’à ce qu’il publie ses propres journaux, c’est-à-dire “Ashoura”, puis “Al-Shabab” et “Al-Alam Al-Masri”, les premiers articles rédigés par Eltaher furent publiés dans des journaux imprimés à Jaffa, Haïfa, Beyrouth, et éventuellement au Caire.

Eltaher a aussi publié huit livres et d’innombrables articles et entrevues apparaissant dans plusieurs journaux et périodiques publiés dans le monde arabe et dans d’autres pays ailleurs où les Arabes ont émigré. Les livres sont épuisés, sauf pour un ou deux exemplaires de chaque. Néanmoins une bonne sélection de chacun des livres est accessible à travers Google Books.

Tout lecteur désirant utiliser des photos, ou des citations à partir du matériel contenu dans ce site Web, ou à partir des journaux, des livres ou des articles publiés par Eltaher, de bien vouloir simplement mentionner la source, eltaher.org, au profit des futurs lecteurs.

JOURNAUX PUBLIÉS PAR ELTAHER

1 – ASHOURA - ISBN 978-0-9784447-8-5

Publié à partir d'octobre 1924 jusqu’en août 1931 lorsque les autorités égyptiennes, agissant pour le compte de l’administration coloniale britannique, annulèrent son permis. Le journal “Ashoura”, c’est-à-dire “consultation” en arabe, est devenu le porte drapeau de l’activisme nationaliste et intellectuel d’Eltaher, et c’est de là que son bureau s’appelait  “Dar Ashoura”, c’est-à-dire “Maison Ashoura”.

2 – AL-SHABAB - ISBN 978-0-9784447-9-2

Le journal  “Ashoura” a cessé de paraître d’août 1931 jusqu’en janvier 1937, lorsque le Dr. Mahmoud Azmi a offert son journal “Al-Shabab” à Eltaher gratuitement “... pour qu’il puisse continuer de publier ses articles nationalistes”.  Eltaher a publié “Al-Shabab” de février 1937 jusqu’à sa fermeture en avril 1939 par les autorités égyptiennes agissant pour le compte de l’administration coloniale britannique.

3 – AL-ALAM AL-MASRI - ISBN 978-0-9784760-0-7

Lorsque la publication d’“Al-Shabab” fut interdite, le journaliste égyptien Abdelqader El-Toumi s’est empressé d’offrir gratuitement son journal “Al-Alam Al-Masri”, “Le Pavillon égyptien” à Eltaher pour qu’il puisse continuer de publier ses articles patriotiques. “Al-Alam Al-Masri” fut publié d’avril jusqu’en août 1939, lorsqu’Eltaher en interrompit lui même la publication à la veille de la Deuxième Guerre mondiale et l’imposition des mesures d’urgence en Égypte.

En 1953, le gouvernement égyptien du général Mohamed Naguib a restitué à Eltaher le permis de publication du journal “Ashoura”, mais le ministère de l’Intérieur, qui était sous l’autorité du Colonel Gamal Abdel-Nasser qui détenait aussi le poste de Vice-premier ministre, a maintenu l’interdiction de publication. Aucun autre journal n’a été publié par Eltaher depuis lors.

Page précédente
Page suivante
 
© 2017 Eltaher.org | Contact